-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

ÉPICERIE JAPONAISE EN LIGNE ET AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

PRÉ-OUVERTURE DU BIWAN JUSQU'AU 30 AVRIL ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

ÉPICERIE JAPONAISE EN LIGNE ET AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

ÉPICERIE JAPONAISE EN LIGNE ET AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

PRÉ-OUVERTURE DU BIWAN JUSQU'AU 30 AVRIL ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

ÉPICERIE JAPONAISE EN LIGNE ET AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Image caption appears here

Add your deal, information or promotional text

ALCOOLS - Whiskys Japonais

Plongez dans l'art raffiné du whisky japonais avec notre collection exclusive. Les whiskys japonais sont acclamés dans le monde entier pour leur qualité et leur raffinement. Découvrez une gamme diversifiée de whiskys, allant des expressions classiques aux éditions limitées et aux créations innovantes. Chaque bouteille raconte une histoire unique de maîtrise et d'ingéniosité, avec des profils de saveurs complexes qui vous transporteront au cœur de la tradition du whisky japonais.

FAQ

Le whisky japonais a gagné en popularité au fil des années pour plusieurs raisons, et sa montée en puissance dans le monde de la boisson est due à plusieurs facteurs clés :

 

Qualité exceptionnelle : les whiskys japonais sont souvent salués pour leur qualité exceptionnelle. Les distilleries japonaises se sont inspirées des techniques traditionnelles écossaises pour créer des whiskys d'une grande finesse, de l'équilibre et de la complexité. L’eau particulièrement pure du Japon joue un rôle exceptionnel dans la fabrication du whisky et des différents alcools japonais. De plus, c’est seulement au Japon que l’on retrouve le bois de mizunara, également connu sous le nom de chêne japonais, qui joue un rôle unique et important dans la production de whisky au pays du soleil levant. Il est réputé pour apporter des notes distinctives de coco, de vanille, de réglisse, d'épices et de boisé aux whiskys vieillis en fûts de mizunara. Ces saveurs sont souvent décrites comme complexes et exotiques. Les fûts de ce bois sont relativement rares et coûteux, ce qui rend les whiskys vieillis en mizunara souvent plus précieux et recherchés par les collectionneurs et les connaisseurs.

 

Innovation et adaptabilité : les producteurs de whisky japonais ont su innover tout en respectant les traditions. Ils ont expérimenté avec des types de fûts différents, des méthodes de vieillissement spécifiques, d'assemblage, et des ingrédients uniques pour créer des saveurs uniques.

 

Style élégant : les whiskys japonais sont souvent décrits comme élégants et subtils. Leur style est moins robuste que certains whiskys écossais, ce qui les rend accessibles à un large éventail de palais.

 

Récompenses internationales : de nombreuses distilleries japonaises ont remporté des prix prestigieux lors de compétitions internationales de whisky, attirant ainsi l'attention sur la qualité de leurs produits.

 

Histoire et tradition : le Japon est un pays qui a une longue histoire de production de whisky, remontant à plus d'un siècle. Les distilleries japonaises ont hérité de la tradition du whisky écossais et ont créé leur propre patrimoine whisky, ce qui ajoute une dimension culturelle à l'appréciation du whisky japonais.

 

Engagement de qualité : les distilleries japonaises sont connues pour leur engagement à proposer des produits artisanaux de qualité, ce qui a contribué à établir une réputation solide et une confiance chez les consommateurs.

 

Dans l'ensemble, le whisky japonais est devenu un choix attrayant pour les amateurs de whisky en raison de sa qualité, de son style unique et de son histoire fascinante. Il a également été adopté dans la culture de la mixologie, où il est utilisé pour créer des cocktails innovants, ce qui a encore renforcé sa popularité dans de nombreux pays. A vous de vous faire votre avis ! 

Déguster le whisky japonais est une expérience enrichissante si elle est faite avec soin et attention. On y retrouve de vraies similutudes avec la dégustation du vin, du saké, du rhum ou du bourbon par exemple. Voici comment vous pouvez déguster le whisky japonais de manière approfondie pour en apprécier toutes les nuances et les saveurs :

 

Choisissez le bon verre : utilisez un verre à whisky de type Glencairn ou un verre à pied tulipe pour déguster le whisky. Ces verres sont conçus pour concentrer les arômes et vous permettre de les apprécier pleinement.

 

Observez la couleur : tenez le verre de whisky japonais à la lumière pour observer sa couleur. La couleur peut donner des indications sur le type de fût utilisé et la durée du vieillissement.

 

Sentez les arômes : approchez doucement votre nez du verre et respirez les arômes. Prenez le temps de sentir les nuances, en notant les parfums de fruits, de fleurs, de bois, de caramel ou de tourbe, selon le type de whisky.

 

Gardez un esprit ouvert : prenez une première gorgée pour préparer votre palais. Avant de prendre une deuxième gorgée, faites tourbillonner le whisky dans le verre pour libérer davantage d'arômes.

 

Prenez de petites gorgées : buvez le whisky japonais par petites gorgées pour mieux savourer les saveurs. Faites-le passer sur votre palais et votre langue pour explorer la gamme de goûts.

 

Notez les saveurs : prenez des notes mentales (ou écrites) sur les saveurs que vous ressentez. Essayez de déterminer les saveurs primaires et secondaires, ainsi que les arômes persistants.

 

Ajoutez de l'eau : si vous le souhaitez, ajoutez quelques gouttes d'eau au whisky. Cela peut parfois ouvrir de nouvelles couches de saveurs et adoucir le whisky, révélant ainsi des nuances subtiles.

 

Découvrez la finition : la finition est la saveur qui reste en bouche après avoir avalé le whisky. Notez comment elle évolue, que ce soit avec des notes de chêne, de fumée, de vanille ou d'autres saveurs.

 

N'oubliez pas que la dégustation du whisky est subjective, et dépend de l'avis de chacun, et il n'y a pas de bonne ou de mauvaise manière de le faire. L'essentiel est de prendre plaisir à l'expérience et d'apprécier les différentes facettes de ce spiritueux japonais raffiné.

 

Voici quelques éléments à prendre en compte pour trouver le whisky japonais qui correspond à vos préférences :

 

Connaître vos préférences : avant de choisir un whisky japonais, réfléchissez aux saveurs que vous appréciez. Préférez-vous les whiskys doux et fruités, les notes de tourbe fumée, les arômes floraux ou les saveurs épicées ? La connaissance de vos préférences gustatives vous aidera à affiner votre choix.

 

Déterminer votre budget : les whiskys japonais varient considérablement en termes de prix, des options abordables aux éditions limitées coûteuses. Établissez un budget pour vous orienter vers les options qui correspondent à vos moyens financiers.

 

Explorer les distilleries japonaises : le Japon compte plusieurs distilleries de renom, chacune ayant son propre style et ses caractéristiques distinctives. Recherchez des informations sur les distilleries japonaises, telles que Yamazaki, Hakushu, Nikka, Chichibu, Toguchi, Akashi, Matsui, Tottori et bien d'autres, pour découvrir leurs gammes de produits.

 

Considérer le type de whisky : les whiskys japonais sont disponibles dans différentes catégories, notamment les single malts, les blends, les single grains et les pure malts. Chaque catégorie a ses particularités en termes de saveurs, d'assemblage, et de caractéristiques. Les single malts japonais, par exemple, mettent en avant le caractère unique de chaque distillerie.

 

Participer à des dégustations : si vous en avez l'occasion, assistez à des dégustations de whisky japonais pour découvrir différents profils de saveurs et affiner vos préférences et vos avis. iRASSHAi proposera très bientôt des dégustations et des ateliers autour du whisky et d’autres alcools japonais.

 

Suntory et Nikka sont deux des distilleries de whisky japonais les plus renommées, chacune avec sa propre histoire, son style distinctif et sa gamme de produits. Ce sont deux enseignes avec une renommée internationale, connues dans de nombreux pays. Voici un aperçu des principales différences entre les deux maisons et des conseils pour choisir entre elles :

 

Suntory est la plus ancienne distillerie de whisky japonais, fondée en 1923. Elle est souvent considérée comme la pionnière du whisky japonais moderne. Elle possède plusieurs distilleries emblématiques, notamment Yamazaki, Hakushu et Chita, chacune apportant son propre style au whisky Suntory.

 

Les whiskys Suntory sont généralement caractérisés par leur élégance, leur douceur et leur subtilité. Ils sont réputés pour leur équilibre et leur complexité, avec des notes de fruits, de fleurs et d'herbes. Parmi les marques les plus célèbres de Suntory, on trouve Yamazaki et Hibiki. Yamazaki est le whisky single malt le plus ancien du Japon, tandis qu'Hibiki est un blend de renommée mondiale.

 

Nikka a été fondée par Masataka Taketsuru, un Japonais qui a étudié l'art du whisky en Écosse. Les whiskys Nikka sont souvent salués pour leur innovation et leur respect des traditions écossaises. Nikka possède deux distilleries principales, Yoichi et Miyagikyo, chacune située dans des régions différentes du Japon. Elles apportent des caractéristiques distinctes aux whiskys Nikka.

 

Les whiskys Nikka sont souvent plus corsés et robustes que ceux de Suntory, avec des notes de fruits, de fumée et de tourbe. Ils sont également réputés pour leur diversité. Nikka offre une variété de whiskys, mais certains des plus célèbres comprennent le Coffey Grain, Yoichi Single Malt et Miyagikyo Single Malt. Taketsuru est une gamme de blends hommage à Masataka Taketsuru.

 

Comment Choisir Entre Suntory et Nikka :

Explorez leurs gammes : familiarisez-vous avec les différentes expressions de chaque distillerie. Goûtez à plusieurs whiskys de Suntory et Nikka pour découvrir celui qui correspond le mieux à vos préférences.

 

Considérez votre goût : si vous préférez les whiskys plus doux et subtils, Suntory pourrait être votre choix. Si vous aimez les whiskys plus robustes et complexes, Nikka pourrait mieux vous convenir.

 

En fin de compte, le choix entre Suntory et Nikka dépendra de votre palais et de vos préférences personnelles. L'exploration de ces deux maisons vous permettra de découvrir l'univers fascinant du whisky japonais sous différents angles et de vous faire votre propre avis.

 

Le whisky japonais est fabriqué en suivant des méthodes similaires à celles du whisky écossais, mais avec une attention méticuleuse aux détails et une recherche constante de la perfection.


La première étape consiste à moudre le grain, principalement de l'orge maltée, du maïs ou du seigle, en une fine poudre. L'orge maltée est la céréale la plus couramment utilisée, et elle est appréciée pour son arôme riche. La poudre de grain est mélangée avec de l'eau chaude pour créer une pâte appelée "moût". L'eau utilisée est cruciale, car elle peut influencer les caractéristiques gustatives du whisky. C’est un des éléments clé de la popularité du whisky japonais car l’eau y est particulièrement pure et riche en différents oligoéléments et minéraux.


Le moût, cette poudre de grain, est ensuite fermenté à l'aide de levures. Cette étape de fermentation peut durer plusieurs jours, pendant lesquels les levures transforment les sucres en alcool, produisant du liquide appelé "wash.". Le wash est ensuite distillé deux fois dans des alambics en cuivre. La distillation permet de concentrer l'alcool et de séparer les impuretés. La forme des alambics et la durée de la distillation influencent le caractère du whisky. Le whisky distillé est placé dans des fûts de chêne, de bois de mizunara, ou d’autres bois. Le bois des fûts ajoute des saveurs et des arômes au whisky au fil du temps et le choix de l’arbre peut influencer grandement le goût et la qualité du whisky. Le vieillissement peut durer de quelques années à plusieurs décennies.


Le maître assembleur, également appelé "master blender," est chargé de mélanger différents fûts pour créer une expression de whisky cohérente en termes de goût et d'arôme. L'assemblage peut être complexe et impliquer des fûts de différents âges et types. Le whisky est filtré et dilué à la teneur en alcool souhaitée avant d'être mis en bouteille. Il peut être embouteillé sous forme de single malt (issu d'une seule distillerie) ou de blended whisky (mélange de plusieurs whiskies).
Le whisky japonais est souvent dégusté avec une grande attention aux détails. Les Japonais accordent une grande importance à l'art de la dégustation, en cherchant à apprécier les subtilités des saveurs et des arômes.

Ce qui distingue souvent le whisky japonais, c'est l'engagement envers la perfection et l'attention portée aux détails à chaque étape du processus de production. Les distilleries japonaises sont réputées pour leur artisanat méticuleux et leur quête incessante de la qualité. Le résultat est une gamme de whiskies japonais qui rivalisent avec les meilleurs du monde en termes de complexité, de douceur et de finesse.

Le vieillissement du whisky japonais est un processus complexe qui peut varier d'une distillerie à l'autre. Cependant, il existe certaines caractéristiques communes au vieillissement du whisky japonais :

Le Choix des Fûts : Comme pour le whisky écossais, le choix des fûts est essentiel dans le vieillissement du whisky japonais. Les distilleries japonaises utilisent une variété de fûts, y compris des fûts de chêne américain et des fûts de chêne japonais, tels que le mizunara. Les fûts de mizunara sont particulièrement prisés pour leur capacité à ajouter des arômes uniques au whisky.

La Durée du Vieillissement : La durée du vieillissement varie en fonction du type de whisky que la distillerie souhaite produire. Certains whiskys japonais sont vieillis pendant plusieurs années, tandis que d'autres peuvent être vieillis plus longtemps, parfois plus de 20 ans. L'âge du whisky, comme pour le vin, a un rôle important. 

Le Climat Japonais : Le climat japonais a un impact sur le vieillissement du whisky. Les variations de température saisonnières au Japon permettent au whisky de pénétrer et de ressortir du bois des fûts plus rapidement, ce qui peut accélérer le processus de maturation et impacter comment le whisky vieilli.

Les Fûts de Mizunara : Les fûts de mizunara sont souvent utilisés dans le whisky japonais, ce qui confère au whisky des arômes distincts de bois de santal, de coco et d'épices. Cependant, les fûts de mizunara sont difficiles à travailler en raison de leur nature poreuse, ce qui rend le vieillissement plus délicat.

Le Blend de Whisky : De nombreuses distilleries japonaises ont une tradition de mélange de différents types de whisky pour créer un produit final équilibré et complexe. Cela peut inclure le mélange de whiskys vieillis dans des fûts différents pour obtenir le profil de saveur souhaité.

L'Excellence de l'Artisanat : Les distilleries japonaises sont réputées pour leur attention aux détails et leur artisanat méticuleux dans le processus de vieillissement. Les maîtres assembleurs et les maîtres distillateurs jouent un rôle essentiel dans la création du profil de saveur du whisky japonais.

L'Innovation : Certaines distilleries japonaises expérimentent également des méthodes de vieillissement uniques, comme le vieillissement en fûts de vin ou l'utilisation de fûts de différentes origines pour ajouter des couches de saveurs au whisky.

En fin de compte, le vieillissement du whisky japonais est un mariage complexe de facteurs, allant des fûts utilisés à la durée de maturation, en passant par l'influence du climat japonais. Cela donne naissance à une large gamme de whiskys japonais, de tout âge, aux profils de saveur uniques, allant des expressions douces et légères aux whiskys complexes et riches en caractère.

Le Japon est réputé pour ses whiskys de qualité, et plusieurs régions du pays sont connues pour leur production de whisky. Voici quelques-unes des régions japonaises productrices de whisky :

Hokkaido : L'île septentrionale du Japon, Hokkaido, abrite plusieurs distilleries de whisky. Le climat frais et l'eau pure de la région en font un endroit propice à la production de whisky.

Honshu : L'île principale du Japon, Honshu, compte de nombreuses distilleries de whisky, y compris dans les préfectures de Yamazaki et de Hakushu, qui sont célèbres pour leurs single malts.

Kyushu : Cette île située au sud-ouest du Japon abrite également plusieurs distilleries de whisky. La préfecture de Kagoshima est particulièrement connue pour sa production de whisky.

Okinawa : Okinawa, une île située au sud du Japon, produit également son propre whisky. Les distilleries d'Okinawa sont connues pour leur utilisation d'eau de mer dessalinisée pour la production de whisky.

Kanagawa : La préfecture de Kanagawa, qui borde Tokyo, est le lieu de naissance de nombreuses distilleries de whisky japonais. Yokohama est un endroit notable dans cette région.

Chaque région peut offrir des caractéristiques uniques à ses whiskys en raison de ses conditions climatiques, de son eau et de son terroir spécifiques. Cela contribue à la diversité des whiskys japonais et à leur renommée internationale.

Les distilleries de whisky au Japon sont organisées de manière similaire à celles que l'on trouve dans d'autres pays producteurs de whisky comme l'Ecosse,  mais elles ont souvent des particularités propres à la culture et à la philosophie japonaises. Voici une vue d'ensemble de l'organisation typique des distilleries de whisky au Japon :

Localisation : Les distilleries de whisky japonais sont généralement situées dans des endroits qui offrent des conditions idéales pour la production, comme des sources d'eau pures, des climats appropriés et des ressources naturelles abondantes.

Équipement de Distillation : Les distilleries japonaises utilisent souvent des alambics traditionnels en cuivre pour la distillation, bien que certaines puissent également utiliser des équipements plus modernes. La taille et le type d'alambic influencent le caractère du whisky produit.

Ingrédients : Les ingrédients clés pour la production de whisky japonais sont l'eau, le malt d'orge ou d'autres grains, la levure et le bois utilisé pour le vieillissement. Les distilleries japonaises se concentrent sur la qualité des ingrédients pour créer des whiskys de renom.

Processus de Distillation : Le processus de distillation suit généralement les étapes traditionnelles de la fermentation, de la distillation et du vieillissement en fûts de chêne. Les distilleries japonaises accordent une grande attention à la précision et à la patience tout au long de ce processus.

Vieillissement : Le vieillissement du whisky japonais se fait principalement dans des fûts de chêne, et de nombreuses distilleries utilisent des fûts de bourbon importés des États-Unis. Le climat japonais peut varier considérablement en fonction de la région, ce qui influence le taux d'évaporation (connu sous le nom de « part des anges ») et les caractéristiques du whisky.

Étiquetage : Les distilleries japonaises sont strictes en matière d'étiquetage et de classification de leurs whiskys. Certaines distilleries produisent différentes expressions de whisky, allant des blends aux single malts, et elles les étiquettent en conséquence.

Visites et Expériences : De nombreuses distilleries japonaises proposent des visites guidées et des expériences de dégustation pour les visiteurs. Cela permet aux amateurs de whisky de découvrir le processus de production et de goûter à une variété de whiskys.

Engagement envers la Qualité : L'engagement envers la qualité est au cœur de la philosophie japonaise de la production de whisky. Les distilleries japonaises visent la perfection et la précision à chaque étape, ce qui les a aidées à gagner une reconnaissance mondiale pour la qualité de leurs produits.

Chaque distillerie japonaise a ses propres méthodes et traditions, et cela se reflète dans le caractère unique de chaque whisky. En fin de compte, l'organisation des distilleries japonaises est guidée par un profond respect pour la tradition, un engagement envers l'excellence et un désir d'innovation.

Identifier un whisky en regardant sa bouteille peut être une tâche relativement simple si vous connaissez les éléments clés à rechercher. A l'instar d'une bonne bouteille de rhum ou de saké, voici ce à quoi vous devez prêter attention pour identifier un whisky à partir de sa bouteille :

Étiquette : L'étiquette de la bouteille est souvent la première indication du whisky qu'elle contient. Cherchez le nom de la distillerie, le nom du whisky (par exemple, single malt, blend, etc.), le volume d'alcool (exprimé en pourcentage d'alcool par volume ou ABV), et la provenance (pays, région, distillerie).

Nom du Whisky : Le nom du whisky est souvent en évidence sur l'étiquette. Il peut s'agir du nom de la distillerie (par exemple, "Yamazaki" pour une distillerie japonaise) suivi du type de whisky (par exemple, "Single Malt"). Lisez attentivement le nom pour identifier le whisky.

Âge : Si le whisky a été vieilli pendant une période spécifique, l'âge sera généralement indiqué sur l'étiquette. Par exemple, un "12 ans" indique que le whisky a vieilli en fût pendant 12 ans.

Contenu Net : L'étiquette doit également indiquer la quantité de whisky contenue dans la bouteille, généralement exprimée en millilitres (ml) ou en litres (l).

Marque et Logo de la Distillerie : Recherchez le logo ou la marque distinctive de la distillerie, qui peut être imprimé sur l'étiquette. Cela peut vous aider à identifier la provenance du whisky.

Informations sur la Bouteille : Certains whiskys ont des informations supplémentaires imprimées directement sur la bouteille elle-même, comme le nom de la distillerie en relief ou des motifs uniques.

Emballage et Étiquette de Collection : Certaines éditions spéciales ou de collection peuvent avoir un emballage ou une étiquette distincte, ce qui les rend facilement reconnaissables.

Numéro de Lot ou de Série : Dans le cas de certaines éditions limitées, un numéro de lot ou de série peut être imprimé sur l'étiquette ou la boîte pour identifier une bouteille spécifique.

Informations sur les Distillats : Certaines étiquettes peuvent fournir des informations sur les distillats utilisés, les types de fûts de vieillissement, ou d'autres détails sur la production du whisky.

Avis de Dégustation ou Notes de Dégustation : Les étiquettes peuvent également inclure des informations sur les caractéristiques de dégustation du whisky, telles que les notes de saveur et d'arôme.

Gardez à l'esprit que l'identification précise d'un whisky peut dépendre de la clarté des informations fournies sur l'étiquette. Si vous avez des doutes sur l'identification d'une bouteille de whisky, vous pouvez également consulter un expert en spiritueux ou rechercher des informations en ligne pour obtenir des détails supplémentaires sur le produit en question.

La différence principale entre le whisky japonais blended et le whisky japonais single malt réside dans la composition et l'origine des distillats utilisés pour les produire :

Whisky Japonais Blended :

Le whisky japonais blended est composé de distillats provenant de différentes distilleries.

Ces distillats peuvent être des single malts (provenant d'une seule distillerie) et des grains (provenant de plusieurs distilleries).

Le maître assembleur (ou blender) mélange ces différents distillats pour obtenir un profil de saveur spécifique et uniforme.

Les whiskys blended japonais sont souvent appréciés pour leur équilibre et leur douceur, car le blender peut ajuster les caractéristiques de différents distillats pour créer une expérience harmonieuse.

Whisky Japonais Single Malt :

Le whisky japonais single malt est produit à partir d'un seul type de distillat, généralement du malt d'orge, provenant d'une seule distillerie.

Contrairement aux whiskys blended, les single malts sont moins mélangés, ce qui signifie que le caractère de la distillerie d'origine est souvent plus prononcé dans le produit final.

Les single malts japonais sont réputés pour leurs saveurs et arômes distinctifs, souvent influencés par les techniques de distillation, l'eau de source locale et le vieillissement en fûts spécifiques à la distillerie.

En résumé, la principale différence réside dans le fait que les whiskys japonais blended sont un mélange de différents distillats de différentes distilleries, tandis que les single malts japonais proviennent d'une seule distillerie et utilisent un seul type de distillat. Chacun de ces styles de whisky offre une expérience de dégustation unique, et les préférences personnelles dictent souvent le choix entre les deux.

Search