LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

ÉPICERIE JAPONAISE EN LIGNE & AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

01 84 74 35 30 ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

ÉPICERIE JAPONAISE & LIGNE ET AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

01 84 74 35 30 ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

ÉPICERIE JAPONAISE EN LIGNE & AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

01 84 74 35 30 ·

LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€* ·

ÉPICERIE JAPONAISE & LIGNE ET AU 40 RUE DU LOUVRE PARIS ·

-10% SUR VOTRE COMMANDE* ·

01 84 74 35 30 ·

DASHI

Le bouillon dashi sert à la réalisation de nombreux plats, notamment la soupe miso et les sauces qui accompagnent viandes, légumes et poissons. C’est le secret de la cuisine japonaise, l’élément qui apporte umami et profondeur aux plats. On le fabrique à partir d’algue kombu séchée et de katsuobushi, des copeaux de bonite séchée. Découvrez notre sélection de bouillons dashi en poudre, à infuser ou en bouillon, et tous les ingrédients nécessaires pour le réaliser vous-même ! 

FAQ

Le dashi est un élément fondamental de la cuisine japonaise, jouant un rôle similaire à celui d'un bouillon de base dans de nombreuses préparations. Il est utilisé pour infuser un umami subtil et une saveur profonde dans de nombreux plats. Voici quelques-uns des usages les plus courants du dashi en cuisine japonaise :

Soupe Miso : Le dashi est la base de la soupe miso, l'un des plats les plus emblématiques de la cuisine japonaise. Il est mélangé avec de la pâte de miso pour créer une soupe chaude, riche en saveurs et en umami.

Bouillons : Le dashi est utilisé pour préparer une variété de bouillons, tels que le bouillon de nouilles (pour les ramen et les udon), le bouillon de pot-au-feu japonais (sukiyaki), et le bouillon pour le shabu-shabu.

Sauces : Le dashi peut être réduit pour créer des sauces, comme la sauce teriyaki et la sauce pour le tempura, qui ajoutent de la saveur et de la profondeur à de nombreux plats.

Cuisson à la Vapeur : Le dashi peut être utilisé comme liquide de cuisson pour la cuisson à la vapeur de poissons, de légumes et d'autres ingrédients, ce qui infuse de l'umami dans les aliments.

Marinades : Il peut être incorporé dans des marinades pour améliorer la saveur des viandes, du tofu et d'autres ingrédients.

Sauce pour Sushi : Dans certains cas, le dashi est utilisé pour préparer une sauce douce qui accompagne les sushis, en particulier le sushi unagi (anguille grillée).

Plats Chauds : Il peut être ajouté à des plats chauds, comme les ragoûts et les curry japonais, pour enrichir la saveur du plat.

Salades Japonaises : Le dashi est utilisé pour assaisonner des salades telles que le sunomono, une salade de concombre vinaigrée, et la salade de chou japonaise (kyabetsu salad).

Le dashi est préparé à partir de quelques ingrédients de base, notamment de l'eau, de l'algue kombu et des flocons de bonite séchée (katsuobushi). La combinaison de ces éléments crée un liquide subtilement savoureux qui ajoute de la profondeur à de nombreux plats sans dominer les autres saveurs. Le choix de la qualité des ingrédients utilisés pour préparer le dashi joue un rôle essentiel dans la qualité globale de la cuisine japonaise.

Le dashi est un bouillon de base essentiel en cuisine japonaise et est utilisé comme ingrédient de base dans de nombreux plats. Voici les ingrédients de base pour préparer un dashi japonais traditionnel :

Kombu (algue) : C'est une algue séchée, généralement de la variété konbu. Elle est riche en glutamate, ce qui contribue à l'umami du dashi. Vous aurez besoin d'une ou plusieurs feuilles de kombu pour préparer votre dashi.

Katsuobushi (flocons de bonite séchée) : Le katsuobushi est constitué de bonite séchée, qui est ensuite fermentée et fumée. Il est généralement vendu sous forme de fines et légères écailles ou flocons. Le katsuobushi ajoute une saveur umami distincte au dashi.

Eau froide : L'eau est l'ingrédient principal pour créer le bouillon de dashi. 

Optionnellement, vous pouvez également ajouter certains autres ingrédients pour personnaliser le goût du dashi en fonction de vos préférences. Par exemple :

Shiitake séchés : Les champignons shiitake séchés peuvent être ajoutés pour renforcer la saveur umami du dashi, en particulier si vous préparez une version végétalienne ou végétarienne.

Niboshi (sardines séchées) : Les niboshi, ou petites sardines séchées, peuvent également être utilisés pour préparer un dashi avec une saveur plus riche et plus profonde.

Mirin (vin de cuisson sucré) et sauce soja : Ces ingrédients peuvent être ajoutés pour donner au dashi une touche de douceur et de salinité, en particulier si vous le préparez pour une soupe miso.

Voici les étapes de base pour préparer le dashi :

Essuyez doucement le kombu avec un chiffon propre pour enlever la saleté, mais ne le lavez pas.

Placez le kombu dans de l'eau froide et laissez-le tremper pendant environ 30 minutes à température ambiante. Ne laissez pas l'eau bouillir.

Chauffez lentement l'eau avec le kombu, retirez le kombu juste avant qu'elle ne commence à bouillir (environ 80 °C ou 176 °F).

Ajoutez le katsuobushi dans l'eau chaude, éteignez le feu et laissez-le infuser pendant quelques minutes.

Filtrez le liquide à travers une passoire fine pour retirer les morceaux de kombu et de katsuobushi.

Le dashi est désormais prêt à être utilisé comme base pour vos soupes, vos bouillons, vos sauces et bien d'autres plats japonais.

Le dashi est un bouillon de base en cuisine japonaise, et il existe plusieurs recettes pour le préparer, en fonction des ingrédients que vous utilisez et du plat que vous souhaitez préparer. Voici quelques-unes des recettes de dashi les plus courantes :

Dashi de Base (Ichiban Dashi) :

Ingrédients : Kombu (algue), katsuobushi (flocons de bonite séchée), eau.

Préparation : Faites tremper le kombu dans de l'eau froide pendant environ 30 minutes. Chauffez l'eau avec le kombu à environ 80 °C (176 °F) sans la faire bouillir. Retirez le kombu, ajoutez les flocons de bonite séchée et laissez infuser pendant quelques minutes. Filtrez le liquide pour obtenir le dashi.

Dashi de Kombu Seul (Kombu Dashi) :

Ingrédients : Kombu, eau.

Préparation : Faites tremper le kombu dans de l'eau froide pendant plusieurs heures, de préférence toute une nuit. Chauffez l'eau avec le kombu à environ 80 °C (176 °F) sans la faire bouillir. Retirez le kombu et filtrez le liquide.

Dashi Végétarien (Shojin Dashi) :

Ingrédients : Kombu, shiitake séchés, eau.

Préparation : Faites tremper le kombu et les shiitake séchés dans de l'eau froide pendant plusieurs heures. Chauffez l'eau avec les ingrédients à environ 80 °C (176 °F) sans la faire bouillir. Retirez les ingrédients et filtrez le liquide. Ce dashi est utilisé dans la cuisine bouddhiste végétarienne.

Dashi de Sardines (Niboshi Dashi) :

Ingrédients : Niboshi (petites sardines séchées), kombu, eau.

Préparation : Faites tremper le kombu et les niboshi dans de l'eau froide pendant plusieurs heures. Chauffez l'eau avec les ingrédients à environ 80 °C (176 °F) sans la faire bouillir. Retirez les ingrédients et filtrez le liquide. Ce dashi a une saveur plus intense et est couramment utilisé pour les plats plus robustes.

Dashi de Légumes (Yasai Dashi) :

Ingrédients : Différents légumes (par exemple, champignons, carottes, oignons), eau.

Préparation : Faites bouillir les légumes dans de l'eau pour créer un bouillon végétal.

Le choix de la recette de dashi dépend du plat que vous préparez et de vos préférences gustatives. Le dashi de base est polyvalent et convient à de nombreuses préparations, tandis que les variantes apportent des saveurs différentes pour des plats spécifiques.

Le dashi est étroitement lié à l'umami, car il est l'une des principales sources de cette cinquième saveur fondamentale dans la cuisine japonaise. Voici comment le dashi est intrinsèquement lié à l'umami :

Ingrédients Umami : Les ingrédients de base du dashi, en particulier le kombu (algue) et le katsuobushi (flocons de bonite séchée), sont naturellement riches en acide glutamique, un acide aminé qui est le principal contributeur à la saveur umami. Lorsque ces ingrédients sont infusés dans l'eau pour créer le bouillon de dashi, ils libèrent cet acide glutamique, créant ainsi une base de saveur umami pour de nombreux plats.

Amplificateur Umami : Le dashi agit souvent comme un amplificateur de la saveur umami dans de nombreux plats. L'umami renforce les autres saveurs, qu'elles soient sucrées, salées, acides ou amères. Par conséquent, le dashi est souvent utilisé pour améliorer la saveur globale d'un plat, lui donnant une qualité plus profonde et plus riche.

Versatilité Umami : Le dashi est utilisé dans de nombreuses préparations culinaires japonaises, de la soupe miso aux sauces soja en passant par les bouillons pour les nouilles. Cette polyvalence signifie que l'umami du dashi peut être intégré dans une grande variété de plats, en apportant une saveur complexe et équilibrée.

Umami Naturel : L'umami du dashi est naturel, ce qui signifie qu'il provient d'ingrédients alimentaires authentiques plutôt que d'additifs chimiques. Cela contribue à la qualité gustative des plats préparés avec du dashi.

En résumé, le dashi est un élément clé de la cuisine japonaise en raison de son rôle en tant que source et amplificateur naturel de l'umami. Il ajoute une dimension gustative essentielle aux plats japonais traditionnels et est une composante fondamentale de la palette de saveurs de cette cuisine raffinée.

Search